G.I.H.P.-MIP

RDC REUNION 23 SEPTEMBRE 2013

mardi 8 octobre 2013

RELEVE DE CONCLUSIONS

Présents :

Mmes S. MIQUEL (ANPEA), F. DESCRINE (AFM), S. OLTRA (URAPEI et S. Autisme), S. RICHEUX (Piste), C. MICHEL et J. ROYNARD (DRU), L. BOUSQUIE et A. BALANCA (DRH), L. ESMAN (Médecin responsable UASS-MP), J. BASSERAS (Site Purpan), M. TOULON (site Rangueil), C. MARAUD (élève directeur), MM. J BOUILLAUD (GIHP), A. TESSON (Crysalide), R. ESPIG (DRU), G. CASTEL (CRUQPC).

Excusés :
Mmes COUSERGUE (GIHP), O. MAURIN (APF),
MM. J. LAMBEA, F. LE CLEZIO (PISTE)

Ordre du jour :
Schéma Directeur d’Accessibilité : résultats de l’étude et du diagnostic des sites Rangueil, Purpan et Larrey.

En préambule, M. ESPIG, Directeur adjoint présente la Direction des Relations avec les Usagers et Mesdames C. MICHEL et J. ROYNARD.

M. TESSON présente le Schéma Directeur d’Accessibilité (S.D.A.) afin de recueillir des avis et de prioriser les propositions d’actions. Il est précisé également que le SDA sera mis en adéquation avec le Schéma Directeur d’Etablissements en cours.

Cette présentation est jointe au présent compte-rendu avec notamment les objectifs de la mission et les trois phases de ce Schéma Directeur.

Les associations expriment leurs souhaits :

Sur l’aspect méthodologique de pouvoir accéder au diagnostic de l’établissement réalisé depuis 2011 et d’apporter leurs points de vue à chaque étape du SDA pour permettre la validation de la dérogation au-delà de 2015. Les associations regrettent de ne pas avoir eu les documents présentés ce jour avant la réunion. M. TESSON répond que les diagnostics sont des documents très volumineux ; ils pourront éventuellement être fournis au coup par coup lors de la réhabilitation du bâtiment concerné.
Par ailleurs un exemple de diagnostic (Junod) a été projeté pendant la réunion.
De plus, l’objet de la concertation concerne la priorisation des types de travaux à réaliser et non une relecture des diagnostics réalisés en 2010 par un bureau technique compétent et revu en 2013 par Crysalide, cabinet missionné par le CHU pour le faire.

Sur l’aspect échéancier : l’échéancier proposé étant de 2014 à 2020, M. BOUILLAUD regrette que les travaux à effectuer ne puissent rentrer dans le calendrier défini selon les termes de la réglementation. M. TESSON répond qu’il n’est pas envisageable de réaliser une planification pour 2015 qui ne serait pas tenable. De plus il rappelle que de lourds investissements ont été réalisés à Purpan et que le H2 de Rangueil sera réhabilité.

-  Sur l’aspect organisationnel : organiser des visites sur site, demander l’accueil d’une personne tiers lors de l’hospitalisation dans une chambre double d’une personne en situation de handicap, rendre la fonction attente plus conviviale, améliorer l’identification des patients remarquables auprès du SAMU et des pompiers.

Concernant les observations portant sur le tableau « hiérarchisation des préconisations » autour des priorités 1,2 et 3 les associations ont fait remarquer que les priorités pouvaient être variables d’un site à l’autre et qu’un tableau de hiérarchisation des priorités par établissement pourrait paraître judicieux.
Certains sujets ont été considérés comme essentiels :

o sol et éclairage,
o signalétique,
o cheminements extérieurs (Plan Accessibilité de la Voierie à élaborer),
o numéros de chambres sans relief et à repositionner,
o Sanitaires : la création de nouveaux sanitaires est placée en P1 si aucun sanitaires n‘est adapté dans le bâtiment (situations quasiment inexistantes). La mise aux normes de sanitaires adaptés mais non-conformes est placée en P2.

Compte-tenu des échéances en vue de la présentation de la phase 2 et de la disponibilité des participants, la prochaine réunion aura lieu le 5 novembre 2013.

Fin de séance : 17h00

SPIP | Plan du site | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0